Business / Business Model

Il existe plusieurs manières pour tirer parti de ce nouveau marché de rupture :
  • Création et vente de fichiers d'objets 3D. Des sites de vente en ligne rénumèrent les auteurs des objets demandés par leurs clients. Vous ne savez pas créer de fichies 3D ? RedProto le fait pour vous
  • Production : impression de fichiers 3D + finition (lissage, peinture, ...) + livraison : prototypes, ou petites quantité aux entreprises, particuliers, commerçants, etc...
    • Impression de dessin d'enfant un autre exemple http://www.childsown.com/
    • Une camionète avec quelques imprimantes, et faire les marchés, sites touristiques, lieux de vacances, villages de noel, sortie d'école,... (Amazon nous a piqué l'idée ! article)
    • Impression de particuliers à particulier : 3D Hub
    • Impression 3D dans le domaine médical, comme OBL Paris par exemple. Impression 3D dans le domaine vétérinaire chez 3d2Vet
    • Dans le domaine de l'éducation. Impression de support de cours. Comme par exemple l'impression d'organes 'pour se faire la main'
    • Usine fabricant que du sur mesure : plutôt que fabriquer de grandes quantités de produits similaires, fabriquer en grande quantité, grace à l'impression 3D des produits personnalisables pour chaque client.
    • Impression 3D spécialisé pour les mal-voyants (fichiers STL en braille), comme le fait Youcan3d par exemple
    • Toutes les entreprises répertoriées sur ce site, sont soit très locales, soit fonctionnent 100% par internet. N'y aurait-il pas la place des des chaines : la même marque présente dans plusieurs villes ? Pour des services d'impressions, formations, scan, etc... Dy style Interflora. On pourrait par exemple avec son représentant local scanner, préparer le fichier 3D, puis le faire imprimer et livrer au lieu de son choix (cadeaux par exemple) ?
  • Fabrication, customisation (tout en un : scanner, impression, fax 3D), support d'imprimantes. Des projets d'imprimantes 3D Open Sources existents et permettent de commencer cette activité en limitant les risques/difficultés.
  • Fabrication, innovation dans les types de matériaux (à base d'algue par exemple).
  • Innovation dans les business model de vente d'objets imprimés. Par exemple dans des restaurants
  • Vente : d'imprimantes et consommables. En ligne ou en magasin. Le 1er magasin c'est Cubeek 3D qui l'a fait : 33, rue du Docteur Roux – 75015
  • Location de scanner, comme Rentexpert par exemple.
  • Cours, formations : techniques, utilisations, enjeux.
  • Expertise, communication auprès des PME, collectivités; locales, écoles.
  • Presse : magasines.
  • Innovation : il faudrait trouver un moyen accessible au plus grand nombre afin de recyler et confectionner soit même son stock de matières premières.
  • Innovation : logiciels de création et optimisation (qte matière utilisée, solidité de l'objet,...)
  • L'étape ultime de l'impression 3D : des hologrammes que l'on peut toucher. Au début réservé uniquement aux objets décoratifs, souvenirs, jeux vidéo, ... à mon avis. Pas besoin de réfléchir beaucoup pour trouver de nombreuses idées d'utilisation
Un autre site décrivant ces différents business modeles : http://www.primante3d.com/assistance

Une analyse du marché de l'impression 3D. De ce qui manque, et des niches qu'il reste à prendre : manque de contenu de qualité, manque d'outil de recheche efficace pour trouver le fichier/objet dont on a besoin. Au fil du temps, il va falloir générer des fichiers 3D pour la plupart des objets du quotidien. Peux de gens en sont actuellement capable. Une offre efficace et globale (tous pays, toutes villes) vat devoir être nécessaire...