Principes

  • Des objets à imprimer sont défini dans des fichiers 3D. Le format le plus utilisé est le .stl
  • Il faut ensuite définir la taille et position de l'objet sur le plateau.
  • Le fichier 3D est découpé en tranches, et converti en G-Code.
  • Le fichier G-Code est envoyé au driver d'imprimante. Ce dernier imprime l'objet couche par couche. La finesse des couches dépend aussi du type d'imprimante. Il existe diverses techniques d'impression :
    • FDM (Fused Deposit Modeling) : fait fondre un filament (généralement du plastique PLA/ABS) à travers une buse / extrudeur.
    • FTI (Film Transfer Imaging) : un film recouvert de résine est placé devant un projecteur. L'image de la tranche de l'objet projeté sur la résine fait durcir celle-ci.
    • MJM (Modelage à Jets Multiples) : dépot de résine liquide, comme pour une imprimante a jet d'encre.
    • SLA (Stéréolithographie Apparatus) : utilise une résine sensible aux ultra violet.
    • SLS (Selective Laser Sintering) : similare au SLA, mais une poudre est utilisé. Un laser la solidifie.
    • PolyJet : les matériaux durcissent au contact de la lumière ultraviolette. Permet d'imprimer en plusieurs matières et couleurs. Bonne résolution, surfaces lisses.
  • Il peut ensuite être nécessaire de nettoyer l'objet (dépend du procédé utilisé).
  • Il peut être utile de polir l'objet (dépend du procédé utilisé).
  • Si besoin, une autre étape consiste à peindre l'objet.
  • Pour des objets complexes ou trop grands, il est inévitable de devoir faire plusieurs impressions. Il faut donc ajouter une étape d'assemblage pour obtenir l'objet final.

Beaucoup trop de tâches manuelles, n'est-ce pas ? Cela dépend vraiment du type d'imprimante et donc du prix. Divers materiels sont disponibles. Certain n'impriment qu'une sorte de plastique à la fois. D'autres plusieurs matériaux et de différentes couleurs en même temps !

Optimisations possibles :
  • Imprimer plusieurs (morceaux) objets à chaque passe.
  • Changer la vitesse d’impression faire varier la qualité.
  • La qualité dépend du filament. Trouver un compromis : qualité / prix.
  • Penser a lisser l'objet une fois l'impression terminé (dissolvant de vernis à ongles).
Tous les détails ici.